Err

  •  
  •  
Le blog de votre correcteur professionnel
Rechercher   Retour aux billets

Le Goncourt pour un premier roman envoyé par la Poste ?

Le Goncourt pour un premier roman envoyé par la Poste ?

Parmi les 15 premiers sélectionnés pour le Goncourt 2019 figure Avant que j’oublie, le livre d’Anne Pauly. Cette dernière, secrétaire de rédaction à Paris, fait partie de ces auteurs qui en font rêver plus d’un : elle a été publiée après avoir envoyé son manuscrit par la poste.

Comme les milliers d'écrivains amateurs (encore) anonymes qui envoient aux éditeurs leur texte enrubanné de rêves en tout genre dans l’espoir d'être édités, Anne Pauly a posté son ouvrage et a attendu. Mais au lieu de recevoir la sempiternelle lettre type (« Votre texte, bien que passionnant, ne correspond pas à notre ligne éditoriale, etc. »), elle a vu son travail aimé, publié, soutenu et déjà distingué, pendant l’été, par le prix « Envoyé par la Poste 2019 » (justement).

Aujourd'hui, son livre figure donc sur la liste des goncourables 2019. Que demander de plus, à part le Goncourt lui-même ?

En conclusion, même si, paraît-il, de plus en plus d’écrivains en herbe tentent leur chance et de moins en moins d'« élus » sont publiés, certains le sont, et de bonne manière, à l’évidence. Alors, hop, hop, hop ! On reprend son clavier et on le termine, ce roman ! Zou !



     
Publié le  4 sep. 2019 18:03 dans Être écrivainÊtre publié  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Votre nom et votre adresse e-mail sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre e-mail *
URL de votre site