Err

  •  
  •  
Le blog de votre correcteur professionnel
Rechercher   Retour aux billets

Toutes les étapes avant d’envoyer votre manuscrit à un éditeur

Toutes les étapes avant d’envoyer votre manuscrit à un éditeur

Ça y est ! Vous avez posé le point final, votre manuscrit est terminé. Maintenant, à vous les éditeurs !... Vraiment ? En êtes-vous bien sûr ?

L’envoi de votre manuscrit aux éditeurs est un moment clé dans votre parcours d’écrivain, et tout doit avoir été pensé en amont pour mettre toutes les chances de votre côté. Petit pense-bête des étapes à ne pas négliger :

  1. Laissez « reposer » votre manuscrit : comme une bonne pâte à crêpes, votre texte va prendre consistance dans le silence et l’obscurité. Oubliez-le, détendez-vous, commencez des recherches pour votre prochain ouvrage, partez en vacances... Faites tout ce que vous voulez sauf relire votre texte, et ce pendant au moins un mois.

  2. Reprenez votre texte, relisez-le entièrement (éventuellement à voix haute)... Vous aurez alors de bonnes surprises (C’est vraiment moi qui ai écrit tout ça ?), mais aussi de moins bonnes (Ah, là, c’est lourd. Et puis là, il y a des répétitions. Et mon plan... pas très clair...).

  3. Retravaillez tout ce qui doit l’être... en n’hésitant pas à couper l’inutile, le redondant, l'insipide... (Courage !)

  4. Faites lire par votre entourage votre manuscrit ainsi peaufiné, de préférence par une personne qui sera à même de vous donner un avis constructif et détaillé (et non pas l’adorable mais tellement frustrant : « C’est super ! »).

  5. Pensez au confort des lecteurs surchargés des maisons d’édition : prévoyez une présentation aérée (marges importantes, interligne 1,5 à 2, police standard...).

  6. Bien entendu, assurez-vous que votre orthographe et votre syntaxe sont irréprochables (en soumettant votre manuscrit à votre correctrice préférée, par exemple !).

  7. Imprimez, reliez.

  8. Si vous le souhaitez, faites enregistrer (et protéger) votre œuvre auprès d’une société d’auteurs (SGDL, SACD, etc.).

  9. Sélectionnez minutieusement les éditeurs susceptibles d’être intéressés par votre travail en repérant, en librairie puis sur leur site Internet, ceux qui ont publié vos auteurs préférés, ou encore les éditeurs spécialisés dans le genre qui est le vôtre (inutile par exemple d’envoyer votre recueil de poèmes à un éditeur de polars !).

  10. Rédigez une lettre de présentation sobre, courte et... humble (même si vous pensez – et peut-être à juste titre, qui sait ? – que vous êtes le Victor Hugo du XXIe siècle) : dites simplement qui vous êtes, de quoi parle votre livre, et n’oubliez pas la politesse d’usage.

  11. Mettez sous pli, affranchissez, envoyez !

  12. Patientez, patientez, patientez... (de un à trois mois, en général).
Croisons les doigts et... au plaisir de vous lire !


     

 


 

Publié le  30 mars 2017 10:54 dans Se faire publierÊtre écrivain  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Votre nom et votre adresse e-mail sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre e-mail *
URL de votre site